Logement

Logement

Vocabulaire de l'appartement

La chambre (d'Olivier)

Prépositions+vocab. de l'appartement 1.

Prépositions+vocab. de l'appartement 2.

Prépositions+vocab. de l'appartement 3.

Prépositions+vocab. de l'appartement 4.

 

 

 

logement du candidat
aménagement d’un appartement, habitat
tâches ménagères, appareils ménagers
charges dans le budget familial, entretiens
maison idéale pour le candidat

Appartement

 

La maison de Batman existe déjà / existera bientôt / existera dans 50 ans

Le mobilier est en corian : c’est une matière très dure / très belle / très légère.

Le frigo est très intéressant : il y a un tableau sur la porte, on peut y jouer / ça remplace les petits papiers / on peut y regarder la télé.

Sur le tableau on écrit en français / il faut écrire en anglais / on peut écrire en n’importe quelle langue

Pour préparer un plat je peux lire des recettes / on me donne des conseils par Skype / je peux voir un film sur l’écran

80 / 40 / 20 %  de ce que nous voyons est déjà réalisé ou va être commercialisé dans les 5 années à venir.

La boule, c’est la chambre à coucher de l’enfant / des parents / de n’importe qui.

L’enfant ne peut pas écouter de la musique trop fort / peut écouter de la musique très fort mais on ne l’entendra pas très à l’extérieur.

Il y a aussi un bouton d’extinction de lumière, mais il est codé / mais il est caché / mais il est placé trrès haut.

La douche fonctionne sur télépathie / sur télécommande / sur appel téléphonique

On peut se faire sécher et même bronzer dans la salle de bains à l’aide d’un banc solaire / d’une banque solaire / d’un banc scolaire

Le matin on peu chercher les infos, les actualités dans le tiroir / dans le miroir / dans le journal.

Les grandes touches sur le téléphone, c’est pour les grands-parents / les petits-enfants / les parents

Si une personne âgée se sent mal, elle peut crier / guérir / appeler de l’aide avec un bouton de secours.

 

 

 

Dans le cadre d'une famille avec des enfants, que la femme travaille à l'extérieur ou non, c'est bien pour les enfants de participer aux tâches ménagères pour qu'ils apprennent à les faire. Bien sûr ca dépend aussi de leur âge – à 6 ans les tâches restent simples et non dangereuses, à 14 ans, les tâches seront plus compliquées – et puis une fille peut agir différemment d'un garçon.
Mais savoir ranger sa chambre, vider le lave-vaisselle, mettre le couvert, plier  et ranger son linge dans l'armoire, laver le lavabo ou nettoyer une paire de chaussures, ce sont des tâches qui sont utiles pour le bon développement d'un enfant.
 
Si la maman reste à la maison, elle a plus de temps pour certaines choses mais c'est important qu'elle passe du temps aussi avec son mari et ses enfants, en dehors des tâches ménagères.

Le rôle du chef de famille est aussi important, il est un exemple pour les enfants : c'est naturel d'aider maman si on voit papa débarrasser la table après le dîner.
De même, prendre le balai ou faire quelques courses pour décharger maman qui a dû emmener les enfants à leurs activités ou chez le médecin, ou aider aux devoirs scolaires, cela doit être aussi naturel de la part du père de famille.

Si dans une famille riche il y a une femme de ménage qui passe 3 fois par semaine pour le ménage et le repassage, évidemment, on ne fait pratiquement rien. Alors, pour les enfants, il faut tout de même des tâches.
Ils peuvent alterner pour mettre le couvert et débarrasser la table - ils peuvent faire tout ça contre de l' argent de poche. Quoi encore? Ils peuvent s'occuper du chat et du chien ou ils peuvent aider leur père à nettoyer la piscine.